Martyre d'un Tanneur

from by Créatures

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €1 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    EN:
    The physical album comes in a 16-page booklet digipak containing a painting and six medieval-inspired drawings made specifically for this release.

    FOR CHEAPEST FEES, ORDER AT ANTIQ'S BIGCARTEL !!!

    __________

    FR :
    L'album physique en digipack contient un livret 16 pages présentant une peinture et six dessins d’inspiration médiévale réalisés spécialement pour cet album.

    POUR MOINS DE FRAIS, COMMANDEZ SUR LE BIGCARTEL D'ANTIQ !!!

    Includes unlimited streaming of Le Noir Village via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days

      €12 EUR or more 

     

lyrics

30 novembre 1132, village du Cloaric, Place principale

Ange : « Courage... »

Prêtre : « Amenez-moi l’homme ! Qui est ce drôle ?
On dit l'entendre hurler dans sa geôle
Clamant son innocence, faisant sa défense
Il fut trouvé a-t-on dit caché derrière son huis

Il cherche refuge curieusement
Se déplace en silence comme le vent
La femme Eléonore, cette triste nuit, l'a vu dehors
Elle reconnait c’est sûr la bête qui hante nos murs

Parle-nous démon affreux
Livre nous tes aveux »

Grimoald : « Je suis descendant d’un fondateur du village
Un Ancien Homme très respecté dont la famille remonte aux âges
Depuis longtemps au Cloaric je suis détesté
Prêtre : -Soupçonné
Grimoald : -À cause d’un trouble connu des gens sur mon passé
Prêtre : -Oublié »

Prêtre : « Des peaux de bêtes féroces, dans sa cahute
Trouvées dissimulées sous de la jute
C'est le mystère ancien des ombres sur les chemins
Son crime odieux commis, l'horrible loup s’enfuit

Je le vois c’est sûr, son œil rougi
Poussé à bout, le monstre rugit
Ses dires sont débiles et pleins d’incohérences
Sa défense futile, observez sa démence ! »

Grimoald : « NON ! Ces fautes expiées, j’ai même fondé un ménage
Pour moi, cette vie recommencée me rend heureux, sans pillage
Il m’arrive pour survivre de chasser
Prêtre : -Du braconnage
Grimoald : -Tous ces cuirs sont mon œuvre, pas mon secret
Prêtre : -C'est son visage »

Prêtre : « Ses nombreux crimes commis jadis
Son dos courbé mime le diable et sa malice
Un homme très bizarre, le village craint ce fou
Son âme est noire ! Vous en conviendrez tous

Par conséquent, pour tous vous protéger
Que femmes et enfants soient en sécurité
Une peine exemplaire, c'est ce que nous voulons
Pour l'éternité, claustré dans le donjon »

Grimoald : « AAAaaaaah ! Je ne veux pas finir ma vie en cage !
J'ai déjà purgé 10 ans de peine, pour du commerce d'esclaves
Je n'ai pas tué Rodéric, ni aucun avant lui
Je suis parfaitement innocent, cette personne était mon ami

Je vous en supplie, ma famille a besoin de moi
Pensez à ma petite fille, elle n'a même pas trois mois
Laissez-nous tranquilles, elle ne mérite pas ça
Il est trop difficile de vivre sans son papa

Maudis sois-tu affreux prêtre !
Fais de moi un martyr, tu n'es qu'un faux prophète
C'est une erreur de justice, vous devrez le reconnaitre
Même si je suis enfermé, dehors vous croiserez la bête
Prêtre : -Emmenez-le
Grimoald : -AAAaaaah lâchez-moi ! »

Ange : « Un an : désespérance
Deux ans : anorexie
Trois ans : schizophrénie
Quatre ans : nudité
Cinq ans : atrichie
Six ans : scarification
Sept ans : maladie »

7 juillet 1140, Donjon du château de la Grande Ville

Grimoald : « 7 années 7 mois 7 jours entre ces 4 murs
163 pierres m'entourent et 128 fissures
Je veux voir la lumière, toucher l'herbe et courir
Humer une dernière fois l'air avant de mourir »

Ange : « Grimoald, enfin, te voilà. J'aimerais t'emmener au Créateur
Mais Grimoald, tu ne peux pas t’asseoir maintenant dans la lueur
A tes côtés, j'étais là, durant toute ta vie d'injustice
Que ton Âme erre ici-bas, et fais que ce mensonge finisse »

Fantôme : « Quelle étrange sensation de flotter ainsi
Je peux franchir les grilles, sans forcer les verrous
Je vais observer, parcourir, au secret de la nuit
Mon spectre fantomatique démasquera ce Garou

J'ai hanté chaque maison et j'ai appris
Que les soirs de pleine lune, Lothaire disparait
J'ai absout ce prêtre maudit
Il jugera le coupable, il sait la vérité »

Ange : « Viens Grimoald, tu es prêt
Laisse la lumière te pénétrer
Contemple la beauté des Cieux
Pour l'éternité tu seras heureux »

credits

from Le Noir Village, track released October 25, 2016
Sparda - all instruments

tags

license

all rights reserved

about

Créatures France

contact / help

Contact Créatures

Streaming and
Download help

Redeem code