Cadavre abandonné

from by Créatures

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €1 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    EN:
    The physical album comes in a 16-page booklet digipak containing a painting and six medieval-inspired drawings made specifically for this release.

    FOR CHEAPEST FEES, ORDER AT ANTIQ'S BIGCARTEL !!!

    __________

    FR :
    L'album physique en digipack contient un livret 16 pages présentant une peinture et six dessins d’inspiration médiévale réalisés spécialement pour cet album.

    POUR MOINS DE FRAIS, COMMANDEZ SUR LE BIGCARTEL D'ANTIQ !!!

    Includes unlimited streaming of Le Noir Village via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days

      €12 EUR or more 

     

lyrics

3 novembre 1132, village du Cloaric, Cimetière

Prêtre : « Mes Frères, ces ténèbres qui s’abattent sur notre village sont tel le Loup
Tapies, elles surgissent dès notre garde baissée
Rodéric, toi et ton fils en avez payé le lourd tribut
A l’heure où ton Âme rejoindra les Cieux
Ta femme Éléonore sera vengée de ton martyre
Nous vaincrons la Bête du Diable et la lumière triomphera
Car notre Seigneur est grand et notre Seigneur est éternel
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit
Comme il était au commencement, maintenant et toujours
Pour les siècles des siècles
Villageois : -Amen »

Ange : « Défunt délaissé
Ton salut est refoulé
En dépit de larmes »

16 janvier 1133

Mort-Vivant : « Un dôme de terre se soulève vers les airs
Les vers observent ma main s’échapper
Ah ! Mes yeux me brûlent ! À nouveau châtiés
Par les éclats lunaires »

Rodéric : « Je suis af… f…famé, manger…
Nulles larmes ?! Je d... dois la tr... trouver ! »

Ange : « Innocents sur le chemin du nu décharné
Cette aberration causera votre fin »

Mort-Vivant : « Le seigneur de ma terre, cette jolie fille de joie
Cet enfant orphelin, personne ne les pleurera
Nobles et serfs, pauvres hères, aucun ne me survivra
Amoureux, affamé, rien n’interrompra mon pas »

Ange : « Personne ne peut arrêter ce posthume pèlerinage
Non rien ne peut entraver cette dance macabre »

Mort-Vivant : « Dans ce qui me reste de conscience
Les pavés froids me reviennent
Ce torchis et cette porte grinçante
Vestiges de l’existence »

Rodéric : « Te v… voilà ! Ch… Chérie ?
C’est moi, r… réveille-t… toi
P… pourquoi ? pourquoi m’avoir lai… laissé seul ?
Tu me manques tellement
Tu me manques tellement
Tu me manques tellement »

Rodéric : « Sa blondeur angélique et sa douce carnation
Mort-vivant : -Ses cuirs appétissants et ses chairs alléchantes
Rodéric : -Quelle divine créature, enveloppée de draps chastes
Mort-vivant : -Quel beau morceau de viande, et de couenne succulente
Rodéric : -Éléonore, tu es délicieuse quand tu rêves
Mort-vivant : -Éléonore, tu es délicieuse et inerte »

Rodéric : « Les rayons de l’aube percent la lucarne
Et révèlent une silhouette spectrale
Tapie dans l’ombre »

Ange : « Le Cauchemar se jette sur la Pourriture
Ses mains blanchâtres dans les entrailles du mort
Le Blafard ouvre sa mandibule
Et dans la chair pourrie, il mord
Le Cadavre s’affale sur le sol de la Belle
Mort pour de bon, il ne la reverra jamais »

Ange : « Sauvage affrontement de Macchabées
Au chevet d’une femme
Pauvre Rodéric, encore tombé
Sous les crocs de l’infâme »

credits

from Le Noir Village, track released October 25, 2016
Sparda - all instruments

tags

license

all rights reserved

about

Créatures France

contact / help

Contact Créatures

Streaming and
Download help

Redeem code